Ce qui est important, ce sont les lignes directrices (accords) et non les numéros d’agrément, ou avez-vous déjà vu un numéro d’agrément pour un cercueil en zinc ?

D’ailleurs, il n’y a pratiquement plus de cercueils en zinc pur en Europe, ceux-ci seraient beaucoup trop lourds et coûteraient bien plus de 500,- Euro, les cercueils que nous recevons en Allemagne ne sont que des cercueils en tôle de zinc, c’est-à-dire en tôle galvanisée et ceux-ci ne sont d’ailleurs mentionnés dans aucun texte juridique et ne sont pas non plus pourris, comme prévu à l’origine.

Le paragraphe 6 i) & ii) de l’Accord de Strasbourg est important à cet égard. Ici, à part un cercueil en zinc, on peut choisir un autre récipient, il est important qu’il soit 100% étanche et imperméable aux liquides.

Voici le texte original de l’accord de Strasbourg

Convention européenne sur le transport des corps du 26.10.1973
(Accord de Strasbourg)

Les Etats membres du Conseil de l’Europe signataires de la présente Convention, considérant la nécessité de simplifier les formalités pour le transport international des corps, et ayant à l’esprit que le transport des corps ne constitue pas un danger pour la santé, même si la mort est due à une maladie transmissible, à condition que des mesures appropriées soient prises, notamment en ce qui concerne l’imperméabilité du cercueil, sont convenus de ce qui suit

…… Article 6
(1) Le cercueil doit être imperméable et revêtu de matériaux absorbants. Si l’autorité compétente de l’État de départ l’estime nécessaire, le cercueil est équipé d’un dispositif d’équilibrage des pressions interne et externe. Elle doit consister en

i) soit un cercueil extérieur en bois d’une épaisseur de paroi minimale de 20 mm et un cercueil intérieur soigneusement soudé en zinc ou en tout autre matériau autodécomposant

ii) soit un seul cercueil en bois d’une épaisseur de paroi minimale de 30 mm, revêtu d’une couche de zinc ou d’un autre matériau autodécomposant.

2) Lorsque la mort est due à une maladie contagieuse, le corps doit être enveloppé dans un linceul imprégné d’une solution antiseptique.